AESAfriqueCEDEAOCôte d'Ivoire

Coopération transfrontalière dans la zone Tengrela-Kolondièba : les acteurs frontaliers ivoiriens et maliens font des recommandations

Au terme d’une rencontre tenue du 26 au 28 mars 2024 à Tengrela, en vue de la redynamisation de la coopération transfrontalière entre le département de Tengrela (Côte d’Ivoire) et le Cercle de Kolondièba (Mali), plusieurs recommandations ont été faites par les parties prenantes.

La rencontre a été conjointement organisée par les autorités administratives des deux circonscriptions qui se sont appuyées sur un comité technique mixte composé des acteurs locaux de Tengrela et de Kolondièba, en collaboration avec la Commission nationale des Frontières de la Côte d’Ivoire (CNFCI) et la Direction nationale des Frontières du Mali et avec l’appui financier de l’Organisation internationale pour les Migrations (OIM) et l’ONG Equal Access International.

À l’endroit des acteurs frontaliers, il a été demandé de créer une plateforme transfrontalière pour chaque service technique regroupant les acteurs frontaliers des deux pays, de faire un plaidoyer auprès des partenaires au développement pour le financement des activités de la mise en place du Groupement local de Coopération transfrontalière (GLCT) entre Tengrela et Kolondièba.

Il leur a également été suggéré d’élaborer une cartographie des conflits communautaires frontaliers en vue de les prévenir et de mieux les gérer dans l’espace transfrontalier et de poursuivre la sensibilisation des populations frontalières à la cohabitation pacifique.

A l’endroit des deux États, les participants ont unanimement souhaité l’accélération du processus de délimitation de la frontière commune.

Le chef de la délégation malienne, Boubacar Oumar Traoré, préfet du Cercle de Kolondièba, a rappelé l’historique de ce processus qui a commencé en 2019 avant d’être interrompu en raison des mesures sécuritaires relatives à la crise sanitaire liée au Covid-19.

Il s’est réjoui de la reprise de ces activités de coopération transfrontalière et a, au nom des plus hautes Autorités du Mali, remercié tous ceux qui ont contribué et continuent de contribuer au renforcement des liens de fraternité entre les populations maliennes et ivoiriennes, en général, et entre celles des espaces frontaliers en particulier.

Le coordonnateur technique chargé de la coopération transfrontalière, des affaires juridiques et des contentieux à la (CNFCI), Nurudine Oyewolé, a réitéré l’engagement du Secrétariat exécutif de la CNFCI à soutenir les actions à venir pour la mise en place du GLCT.

Quant aux représentants de l’OIM et d’Equal Access International, ils ont renouvelé l’engagement de leurs organisations à accompagner les deux États dans leur dynamique de renforcement de la coopération transfrontalière dans cette zone.

Source : CICG

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité