Côte d'IvoireDernières actualitésSécurité

Sécurité : des agents des Douanes et de la Police aux frontières formés sur le Traité sur le commerce des armes

Du 29 au 30 mai 2024, s’est tenu au Sofitel Hôtel Ivoire un atelier de renforcement des capacités des agents des douanes ivoiriennes et de la police nationale aux frontières sur les transferts d’armes dans le cadre du Traité sur le Commerce des Armes (TCA).

Cet atelier, organisé par la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération et la Circulation Illicite des Armes Légères et de Petit Calibre (ComNat-ALPC), en partenariat avec Expertise France, avait pour objectif de renforcer les compétences des douaniers et autres participants en ce qui concerne les dispositions du Traité sur le Commerce des Armes et leur mise en œuvre, ainsi que le contenu de l’avant-projet de loi portant contrôle des armes, des munitions et autres matériels connexes.

Photos : ComNat-ALPC

Durant ces deux jours, les officiers supérieurs des douanes ivoiriennes et de la police aux frontières ont échangé sur divers sujets, notamment le Traité sur le Commerce des Armes (TCA), sa mise en œuvre en Côte d’Ivoire, le trafic d’armes en Afrique de l’Ouest et les menaces pour la Côte d’Ivoire, ainsi que le rôle des douanes ivoiriennes dans la lutte contre ces trafics.

À la clôture de cet atelier, l’Inspecteur Général de Police Diakité Aboubacar, Président de la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération et la Circulation Illicite des Armes Légères et de Petit Calibre (ComNat ALPC), s’est réjoui de la qualité des échanges, soulignant que ceux-ci contribueront à renforcer la sécurité aux frontières ivoiriennes. « Je tiens à exprimer ma profonde gratitude à chacun d’entre vous pour votre engagement et votre participation active. Ces deux jours ont été marqués par des échanges fructueux et des apprentissages précieux, et je suis convaincu que les compétences et les connaissances acquises ici auront un impact significatif sur nos efforts communs pour sécuriser nos frontières », a-t-il déclaré.

Il a ajouté : « La prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petit calibre sont des défis majeurs auxquels nous devons faire face avec détermination et expertise… Je suis convaincu que les connaissances partagées ici renforceront nos capacités opérationnelles et amélioreront notre efficacité dans la mise en œuvre des procédures de transferts d’armes ».

Le Colonel des Douanes Kamagaté Brahima, au nom de l’ensemble des participants, a remercié la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération et la Circulation Illicite des Armes Légères et de Petit Calibre (ComNat ALPC) pour cette initiative, qui permettra aux participants de mieux faire face à ce phénomène.

« Au nom des collègues ici présents, nous voulons dire merci à la ComNat Côte d’Ivoire et à son Président, le Général Diakité Aboubacar… et nos remerciements vont à nos partenaires, Expertise France, qui ont eu l’amabilité d’animer cet atelier… Ces informations et connaissances que nous avons récoltées vont nous permettre de procéder à une application correcte du TCA », s’est réjoui le Colonel Kamagaté Brahima.

David-Emmanuel

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité