Afrique

Mali : 3,6 millions de personnes ont abandonné la DAL (ministère)

La défécation à l’air libre (DAL) a un impact direct sur la santé, la dignité et la sécurité des communautés.

Au Mali, plus de 3,6 millions de personnes réparties sur plus de 6500 villages à travers le pays ont abandonné la défécation à l’air libre (DAL) durant les douze dernières années, a indiqué le ministère malien de l’Environnement, de l’assainissement et du développement durable. Au cours de cette période, ces communautés ont construit plus de 112 000 latrines et réhabilité près de 34 680 autres, et ce, « sans subvention » de l’État, a précisé ce département.

Le taux d’accès à l’assainissement au Mali est de 45 pour cent au niveau national et de 37 pour cent en milieu rural, a rappelé le ministère, ajoutant que la DAL est encore pratiqué par 5 pour cent de la population rurale du pays. Seulement la moitié environ des écoles du pays dispose d’un point d’eau amélioré et moins de 20 pour cent des écoles disposent de toilettes fonctionnelles, suffisantes et séparées pour les garçons et les filles, selon des chiffres publiés par l’UNICEF en 2020.

D’après l’agence onusienne spécialisée, plus d’un million de personnes au Mali pratiquent encore la défécation à l’air libre, « ce qui a un impact direct sur la santé, la dignité et la sécurité des communautés ».

Source : dpa

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité