AfriqueCommuniqués & Déclarations

Sénégal : la CEDEAO demande «de toute urgence» le rétablissement du calendrier électoral «conformément» à la Constitution

La Commission de la CEDEAO encourage la classe politique à prendre de toute urgence les mesures nécessaires pour rétablir le calendrier électoral conformément aux dispositions de la Constitution du Sénégal“. C’est ainsi qu’à réagi la Commission de la CEDEAO, ce mardi 6 février 2024, à l’adoption par les députés de la majorité présidentielle, le lundi 5 février, de la résolution reportant au 15 décembre 2024 l’élection présidentielle au Sénégal, ainsi que le maintien au pouvoir du Président sortant Macky Sall jusqu’à l’installation d’un nouveau Président.

Lire aussi : Sénégal : l’Assemblée nationale vote le report de la présidentielle et le maintien au pouvoir de Macky Sall

Dans ce communiqué n°2, la Commission de la CEDEAO dit suivre “avec préoccupation l’évolution de la situation au Sénégal“, tout en rappelant aux populations et à la classe politique quant au “maintien de la paix et de la stabilité dans le pays”.

Lire aussi : Report de l’élection présidentielle par Macky Sall : la CEDEAO exprime “sa préoccupation”

Dans ces circonstances incertaines et dans un environnement sous régional marqué par une succession de putschs, la Commission de la CEDEAO a tenu à exhorter “les forces de l’ordre à faire preuve de la plus grande retenue et à protéger les droits fondamentaux de tous les citoyens“.

Ci-dessous l’intégralité du communiqué n°2 de la CEDEAO sur la situation au Sénégal.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité