Economie & Business

Rencontre avec le GPP : le ministre Sangafowa-Coulibaly invite le secteur privé national à investir dans le bassin sédimentaire ivoirien

Le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Mamadou Sangafowa-Coulibaly, a invité, le vendredi 15 mars 2024, à Abidjan, lors d’une rencontre avec le Groupement professionnel de l’industrie du pétrole (GPP), le secteur privé national à investir dans le bassin sédimentaire ivoirien, et à prendre toute sa place dans le développement de l’industrie extractive.

A cette occasion où les deux parties ont abordé des sujets portant sur le gaz de pétrole liquéfié (GPL), la distribution des produits pétroliers, leur qualité, le ministre leur a exprimé sa détermination sans faille pour réformer en profondeur le secteur pétrolier ivoirien, tout en précisant que cette réforme devrait contribuer à rendre ce secteur résilient à l’effet de faire face aux chocs multiformes extérieurs.

En effet, tout en se félicitant des découvertes des gisements Baleine (septembre 2021 et juin 2022) et Calao en février 2024, le ministre a exhorté l’ensemble des nationaux à s’intéresser à l’ensemble de la chaîne, depuis l’amont jusqu’à l’aval.

« Si hier la Côte d’Ivoire était tout juste un pays importateur, avec ces différentes découvertes, nous allons passer dans un délai très proche, à celui de pays exportateur net de produits pétroliers. Pour nous, les choses sont claires, notre pays va remplir les conditions pour être membre de l’OPEP », a annoncé le ministre ivoirien des Mines, du Pétrole et de l’Energie.

Fort de ces perspectives prometteuses, Mamadou Sangafowa-Coulibaly a demandé au secteur privé national de jouer un grand rôle pour que ces richesses soient profitables au pays, réitérant les attentes du gouvernement et la vision du Président de la République, Alassane Ouattara, de faire de l’industrie extractive, le second pilier de l’économie ivoirienne après l’agriculture.

« Oui, nous avons un secteur privé qui compte de nombreux compatriotes. Nous voulons lui faire la place car il regorge de compétences nationales dans l’extraction, la transformation et la distribution des ressources extractives.  C’est pour cela que nous avons une loi sur le contenu local en ce qui concerne les hydrocarbures », a informé Mamadou Sangafowa-Coulibaly. Qui s’est réjoui du professionnalisme du GPP et des entrepreneurs nationaux exerçant dans le secteur de l’industrie pétrolière. Il a dit attendre des entrepreneurs nationaux qu’ils puissent bâtir des choses dans la durée.

Pour sa part, le président du GPP, Sébastien Kadio-Morokro, a remercié le ministre qui a bien voulu les recevoir. Mieux, il a salué la qualité des échanges et les décisions arrêtées qui à coup sûr contribueront à l’amélioration de la distribution, de la sécurité, de l’approvisionnement et de la qualité des produits pétroliers.

Pour rappel, le GPP est un groupement des acteurs du secteur pétrolier ivoirien.

Source : CICG

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité