Afrique

RDC-Investiture : Félix Tshisekedi se fixe six objectifs pour son 2ème mandat

Le Président Félix-Antoine Tshisekedi s’est engagé ce samedi 20 janvier d’user de tout son pouvoir « pour que les erreurs du passé ne se reproduisent plus ». il a pris cet engagement dans son discours d’investiture prononcé au Stade des Martyrs.

Le Président investi axe ce nouveau mandat sur certaines priorités, résumées à travers six objectifs, notamment la transformations des produits miniers et agricoles bruts sur le sol congolais, le désenclavement des territoires et l’assainissement des villes.

« Ce nouveau quinquennat aura pour objectifs de créer plus d’emplois en accélérant la promotion de l’entreprenariat, de protéger le pouvoir d’achat de ménages en stabilisant le niveau de la stabilisation et en maîtrisant le taux de change, d’assurer avec beaucoup plus d’efficacité la sécurité de nos populations, de notre territoire, de nos biens,  de poursuivre la diversification de notre économie et d’accroitre sa compétitivité, de garantir plus d’accès aux services de base et renforcer l’efficacité des services  », a déclaré Félix-Antoine Tshisekedi.

Stabiliser le Franc congolais

Il a pris l’engagement de diversifier l’économie et de créer une véritable industrie qui pourra concourir à la réduction de la dépendance de l’économie congolaise aux importations notamment celle des biens et produits de première nécessité.

« Cher compatriotes, je vous ai entendu. J’ai conscience des attentes que peuvent susciter le chômage, la création d’opportunités d’emplois pour les jeunes, les femmes ou encore les personnes vivant avec handicap. J’ai conscience de vos attentes relatives à l’augmentation du pouvoir d’achat, à la stabilité du Franc congolais », a noté le Président Félix-Antoine Tshisekedi.

Eradiquer les groupes armés et améliorer le pouvoir d’achat

Il a appelé les animateurs des institutions publiques à un sens élevé de patriotisme pour que le rêve d’un Congo dans sa splendeur devienne une réalité.

Il a aussi dénoncé les menaces résilientes vis-à-vis de la RDC. Mais aussi le comportement de certains compatriotes qui font couler le sang des Congolais. Il prône le vouloir vivre collectif, la lutte contre le tribalisme, l’éradication des groupes armés, l’amélioration du pouvoir d’achat, sauvegarde des intérêts du pays.

« Le renforcement de l’Etat dans sa capacité à sécuriser la population et ses biens, à éradiquer l’activisme terroriste et les groupes armés qui sévissent dans la partie orientale de notre pays, à protéger avec plus d’efficacité nos frontières, à assurer la défense ainsi que la sauvegarde des intérêts de notre pays, … sont là autant de sujets qui nourrissent vos préoccupations », a détaillé le président réélu.

Rendre effectif le rôle du porte-parole de l’opposition

Le Président investi, remercie la MONUSCO, la République du Congo, la République d’Angola et la République arabe d’Egypte pour le soutien apporté à la CENI pour l’organisation des élections.

Il a salué l’apport de sa famille politique, l’Union sacrée qui a contribué à sa réélection. Il a aussi salué les candidats qui se sont désisté en sa faveur et les différents regroupements politiques.

S’adressant à ses adversaires qui ont participé à l’élection présidentielle de décembre 2023, il a promis son implication pour rendre effectif le rôle du porte-parole de l’opposition.

Lire la suite sur Radio Okapi

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité