AfriqueCEDEAOSécurité

La CEDEAO se mobilise pour améliorer la mise en œuvre du Traité sur le commerce des armes

La Commission de la CEDEAO et les responsables des commissions nationales (COMNAT) de lutte contre les armes légère et petits calibres (ALPC) des états membres de la CEDEAO, se sont réunis du 30 janvier au 2 février, lors d’un atelier régional pour l’établissement d’une liste de contrôle nationale pour la mise en œuvre du Traité sur le commerce des armes dans les États membres de la CEDEAO, à Lomé, la capitale de la République Togolaise.

Cet atelier de haut niveau visait principalement à établir une liste nationale harmonisée de contrôle pour la mise en œuvre effective du Traité sur le commerce des armes entre les États membres de la CEDEAO.

Outre les représentants gouvernementaux, cet atelier a été marqué par la participation de diverses organisations partenaires de la CEDEAO telles que l’UNIDIR, l’UNREC, Expertise France, Saferworld, Halo Trust et la GIZ qui ont partagé leur expérience dans le domaine du contrôle des ALPC.

Au cours de la cérémonie d’ouverture, le Dr Jiaming Miao, le directeur adjoint de l’UNREC a félicité la Commission de la CEDEAO et les Commissions nationales des armes légères des États membres de la CEDEAO pour leurs interventions soutenues, dans la promotion du désarmement et de la maîtrise des armements dans la région, malgré les nombreuses contraintes opérationnelles qu’elles face et a exprimé l’assurance que l’UNREC continuera d’aider la région de la CEDEAO à remplir ses obligations en vertu du TCA et de la Convention de la CEDEAO.

Le Directeur du secrétariat du TCA (en anglais ATT secretary), M. Dladla Dumisani, dans ses déclarations, a souligné que le secrétariat reste engagé à soutenir les deux priorités fondamentales du TCA, à savoir l’universalisation du Traité et la mise en œuvre effective des obligations du Traité au niveau national.

Dans son allocution, le Commissaire aux Affaires Politiques, Paix et Sécurité de la Commission de la CEDEAO, Amb. Abdel-Fatau Musah, représenté à la cérémonie par le Dr Sani Adamu, Chargé de programme, Désarmement et Maîtrise des armements a remercié le Gouvernement togolais pour son accueil chaleureux. Il a souligné que la Commission de la CEDEAO travaille assidûment pour s’assurer que les meilleures pratiques et normes mondiales sont en place dans nos États membres pour le contrôle et la gestion des armements.

Le Vice-Président de la COMNAT de la République Togolaise, M. Inoussa Bouraima, avant de déclarer la cérémonie ouverte à souligné que le TCA est en effet un instrument essentiel qui fournit un mécanisme transparent pour réglementer le transfert d’armes conventionnelles et prévenir leur trafic illicite et leur détournement. M. Innousa a en outre souligné l’importance d’une liste de contrôle nationale et a exhorté les participants à présenter des propositions qui établiront la référence pour l’élaboration d’une liste de contrôle nationale pour une mise en œuvre efficace du TCA dans la région de la CEDEAO.

Source : CEDEAO

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité