Afrique

Ghana : l’armée dotée d’un centre de formation en mécatronique

La construction de ce centre a été supervisée par le Groupe consultatif technique des forces armées allemandes.

Le gouvernement fédéral allemand a offert aux Forces armées du Ghana (Ghana armed forces, GAF) un nouveau centre de formation en mécatronique, doté de technologies de pointe. Ce centre est logé à l’École de formation technique des ingénieurs en électricité et en mécanique (EMETTS, en anglais) relevant des GAF et située dans la capitale Accra (Sud). Sa construction a été supervisée par le Groupe consultatif technique des forces armées allemandes (GAFTAG, en acronyme anglais), selon l’ambassade allemande à Accra. Le centre, baptisé « Thomas Muller », porte le nom d’un adjudant allemand, et ce, en reconnaissance à son rôle dans la réussite de ce projet, d’après les GAF.

« Ce centre est équipé d’outils de formation de pointe qui offriront des solutions d’ingénierie modernes et rentables à nos mécaniciens de véhicules, électriciens automobiles, techniciens en réfrigération et climatisation, entre autres formations professionnelles proposées à l’EMETTS », a déclaré un haut responsable militaire ghanéen. « La création de ce centre de formation en mécatronique arrive à point nommé, car elle comblera le déficit de formation en dotant nos techniciens des connaissances requises pour la réparation des équipements modernes face aux progrès technologiques mondiaux », a-t-il ajouté.

Selon les GAF, le centre permettra de combler les lacunes en matière de formation et de mettre les stagiaires en mesure d’offrir des services d’ingénierie et des solutions abordables et respectueuses de l’environnement pour relever divers défis techniques. La mécatronique est une technologie alliant la mécanique, l’électronique, l’informatique et les TIC. Elle a pour but de concevoir et d’entretenir des équipements automatiques de plus en plus intelligents qui communiquent entre eux. Elle est très demandée dans l’industrie moderne dans de nombreux secteurs.

En juillet 2023, le GAFTAG a remis à l’armée du Ghana une nouvelle école de formation aux transmissions afin de renforcer les capacités des GAF dans le domaine des communications militaires modernes. Cette école soutiendra le Ghana, entre autres, dans la lutte contre le terrorisme. Lors de sa visite effectuée au Ghana, fin octobre dernier, le chancelier fédéral allemand Olaf Scholz a déclaré que l’Allemagne et d’autres partenaires sont prêts à soutenir des approches antiterroristes africaines comme l’Initiative d’Accra, un mécanisme de sécurité intergouvernemental lancée en 2017 pour renforcer la coopération sécuritaire entre des pays sahéliens et des États côtiers d’Afrique de l’Ouest.

La coopération dans le cadre de cette Initiative, qui regroupe sept pays (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Togo, Mali et Niger), repose sur le partage d’informations et de renseignements pour lutter contre les groupes terroristes et la criminalité transnationale, la formation du personnel de sécurité et de renseignement, et la conduite d’opérations militaires conjointes transfrontalières.

Source : dpa

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité